Dans le tourbillon, de José Antonio Labordeta

Dans un village espagnol, des rumeurs de guerre civile ravivent les vieilles rancœurs, tout bascule, les rôles s’inversent. Qui traquait devient chassé, et tout acte prend des proportions démesurées.

Ici, le paysage est aride, les gens taiseux, on cause à soi-même ou à sa mule, aux morts ou aux absents plutôt qu’aux autres.

Et s’il n’est question que de violence et de petites bassesses, l’écriture est simple et poétique.

Nabil

Vous souhaitez consulter ce document ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green

powered by C4F Textarea Toolbar